Comment déplacer bébé en voiture : tous les sieges auto, les groupes et les fixations possibles pour qu’il reste en sécurité ?

Comment déplacer bébé en voiture : tous les sieges auto, les groupes et les fixations possibles pour qu’il reste en sécurité ?
Les parents d’aujourd’hui ont maintenant accès à tout un panel de possibilités pour s’occuper au mieux de leur bébé : vêtements, accessoires de jeu et de développement, équipement de sécurité domestique, aliments spécialement étudiés, etc… 

Il y a pour chaque élément de la vie une solution. Et l’une d’entre elles est parmi les plus importantes : la sécurité en voiture. Se déplacer en voiture est devenu indispensable bien évidemment, et le nombre de véhicules grossissant sans cesse, c’est aussi devenu un moyen de transport relativement dangereux, et encore plus pour bébé, fragile et encore faible.

Siege bébé en voiture

C’est pour vous aider dans la jungle ds possibilités qui sont offertes par les fabricants que je vous propose un petit guide qui vous aidera à savoir comment déplacer bébé en voiture : tous les sièges auto, les groupes et les fixations possibles pour qu’il reste en sécurité ?

Choisir le bon groupe de poids

Transporter un bébé est devenu un casse tête si on ne se donne pas la peine de comprendre la logique des réglementations. Un bébé évolue, grandit, grossit, et bien évidemment vous devrez adapter le siège auto à sa morphologie. Détaillons ici les groupes qui déterminent le siège adapté à un enfant en fonction de son poids.

Groupe 0 

Il ne s’agit pas d’un siège auto mais d’une nacelle. Jusqu’à 10Kg (environ 6 mois), bébé est transporté ici en position allongée, ce qui lui permettra de dormir plus facilement durant de longs trajets. Il est sécurisé par une ceinture ventrale. La nacelle se positionne sur la banquette arrière, attachée aux 2 ceintures de sécurité par des adaptateurs qui sont fournis par les fabricants de nacelle.

Groupe 0+ 

Bébé pèse ici jusqu’à 13kg, soit environ 12 mois. Dans ce siège auto, bébé est positionné dos à la route, idéalement à l’arrière, mais devant éventuellement si l’airbag est désactivé.

Groupe 0+/1 

C’est un siège qui ira jusqu’aux 18Kg de bébé. Jusqu’à ses 13kg, on peut le positionne dos à la route, puis ensuite on retourne le siège pour qu’il soit face à la route.

Groupe 1

Conçu pour un enfant de 9 à 18Kg. Il doit ainsi être capable de se tenir assis avec aisance. Il est installé face ou dos à route.

Groupe 2/3 

Ce siège s’adresse à des enfants pesant de 15 à 36Kg. Il se positionne à l’arrière du véhicule, pour un transport face à la route. Il est doté d’un dossier amovible qui transformera le siège en dispositif de groupe 3 : le réhausseur.

Groupe 3

 Je l’ai évoqué précédemment, c’est le fameux réhausseur pour des enfants de 25 à 36Kg. L’enfant est installé face à la route, sécurisé par les ceintures de sécurité et non plus le harnais du siège auto.

Groupe 1/2/3

Le plus polyvalent des sièges couvrant la plage de poids de 9 à 36 kg. Il se compose de plusieurs éléments pour l’adapter au mieux à la morphologie de l’enfant et aux changements de poids.

Comprendre comment fixer le siège sur la voiture

Ceinture de sécurité 

C’est le système le plus répandu. En suivant un schéma rigoureusement on passe la ceinture de sécurité de la voiture au travers d'ouvertures dans le siège auto, entre des ergots également. Le siège est donc retenu comme un adulte sur un siège normal. Le montage doit être très méticuleusement réalisé afin que le siège ne fasse une rotation en cas de freinage violent, ou qu’il soit insuffisamment retenu et que le bébé ne soit choqué. 

Les 2 désavantages majeurs de la fixation au moyen des ceintures de sécurité sont d’abord la complexité de certains montages, malgré le schéma du fabricant du siège. Le second tient au fonctionnement des ceintures de la voiture. Le blocage des ceintures, malgré son efficacité laisse parfois un peu de marge et le siège peut bouger même s’il est bien fixé.

Système Isofix 

C’est le système le plus sûr pour attacher un siège enfant dans une auto. Le siège est ainsi solidarisé à 100% avec la voiture grâce à des pinces qui se fixent directement sur des attaches directement rivées au châssis de l’auto. Le siège acquiert ainsi le même niveau de rigidité que les sièges de la voiture. 

Afin de renforcer davantage la sécurité, certains sièges enfants sont dotés d’une jambe de force située à l’avant et qui repose sur le plancher de l’auto afin d’éviter encore plus efficacement le basculement. D’autres bénéficient enfin d’une sangle dorsale qui se fixe dans le coffre de l’auto, pour éviter aussi le basculement.

Comment attacher son bébé ?

Dans les siège jusqu’au groupe 2, le jeune enfant est attaché au moyen du harnais du siège auto. Ce harnais dispose de 3 ou 5 points de fixation.

Avec un harnais 3 points...

L’enfant est maintenu dans le siège au moyen de 3 sangles. Deux le retiennent au niveau des épaules et la troisième entre ses jambes.

Ou avec un harnais 5 points  ?

L’enfant est ici maintenu par des sangles qui sortent du siège par 5 ouvertures. 2 sangles sortent au niveau des épaules, 2 au niveau du bassin et une entre les jambes.

Cela peut paraître insignifiant, mais d’un point de vue des forces qui s’exercent lorsqu’un freinage violent ou d’une collision, plus le nombre de points de fixation du harnais est grand, plus l’absorption du choc est efficace. En effet, l'ensemble des forces générées par l’arrêt brutal sont réparties sur 5 parties du corps de l’enfant. Sur un harnais 3 points, si la force est la même, elle est uniquement répartie sur 3 parties du corps de l’enfant, dans une proportion plus importante et donc avec une potentialité de blessure plus grande.

Dans le domaine de la sécurité, 5 points s’avèrent être le meilleur système. A titre de comparaison les pilotes de courses bénéficient eux-aussi de harnais 5 points.

Autre caractéristique intéressante : le siège pivotant pout ne pas se casser le dos

Si vous avez déjà fait votre choix sur un modèle de siège, sur son système de fixation et le nombre de points de fixation du harnais, avez-vous pensé à l’installation de bébé dans la voiture ?

En effet, un siège auto est un dispositif encombrant et fastidieux à manipuler. Les attaches du harnais sont toujours délicates à attraper et y glisser les bras de son enfant peut devenir compliqué pour vous et douloureux pour lui. Mais la douleur peut aussi être au rendez-vous pour votre dos. Vous vous êtes contorsionné, et au fil du temps et de la répétition de l’opération, cela peut conduire à se blesser, que l’on soit de grande taille ou plus petit.

C’est afin de palier à cet état de fait que certains fabricants de sièges auto ont développé des sièges qui pivotent. Le dispositif se tourne d’un quart de tour vers l’ouverture de la portière et on installe bébé en étant face au siège. Le résultat : plus besoin de chercher les attaches du harnais en se penchant dans la voiture, tout est plus simple et moins douloureux.

A vous de bien choisir

Vous l’avez lu, choisir un siège enfant n’est pas un acte anodin. C’est un choix qui tient au respect de règles pour le choix du modèle mais aussi, au respect de certaines normes légales.

Dans tous les cas, choisissez toujours le siège en rapport au poids de votre enfant et veillez aussi à son confort et au respect de son corps encore fragile. Ne hâtez pas les changements de groupe, vous voyagerez plus serein, et bébé sera plus confortablement installé, pour des voyages zen et en sécurité.