Poussette pour bébé : les caractéristiques à connaître pour les parents perdus [guide 2018]

L’arrivée d’un bébé se prépare à l’avance, cela procède d’une démarche de réflexions sur les matériels et accessoires dont vous allez avoir besoin. Il y a une multitude d’achats à effectuer et s’il en est un essentiel, c’est bien celui de la poussette. Cette dernière va être durant un certain temps le « véhicule » de votre bébé et un accessoire dont vous aurez à vous servir « activement ».

Je peux parfaitement imaginer que vous vous sentiez un peu perdu parmi toutes les possibilités offertes par les fabricants. Il est
délicat de savoir ce dont on a vraiment besoin, surtout si c’est votre premier enfant.

Pour tenter de vous aiguiller au travers des concepts et des modèles, je vais vous présenter un petit guide pratique de la Poussette pour bébé : les caractéristiques à connaître pour les parents perdus.

Les principales caractéristiques d’une poussette

L'âge 

En général bébé fera de la poussette de ses premiers jours jusqu’à ses 2-3 ans, mais sachez qu’il n’y a pas de limites.
Evidemment, en fonction de son développement, il faudra adapter la taille de l’assise de la poussette et ainsi plusieurs possibilités se présentent. C’est ainsi que vous allez pouvoir choisir entre un modèle simple, dédié à un âge particulier ou un modèle duo ou trio qui permettra de faire évoluer la poussette en fonction de son âge.

Modèle duo/trio vs Modèle simple

La poussette duo/trio est composée d'un chassis à roues et d'un hamac, et sur les montants de ce chassis se fixe une nacelle ou une coque.
La nacelle est impérative de la naissance à 6 mois environ. Elle permet de transporter bébé en position allongée ou légèrement inclinée. La coque s’utilise quant à elle de 3 mois à 9 mois environ. Elle autorise un transport de bébé en position semi allongée ou semi-assise. La nacelle et la coque adaptatives permettent surtout le transport de bébé en voiture. Le hamac s’utilise quant à lui de 6 mois à 3 ans.

Pour le modèle simple, vous vous retrouverez avec une nacelle à roue si je puis dire ou une poussette à hamac simple dans un deuxième temps (on l’appelle poussette canne).

Pour des raisons pratiques il peut être plus ergonomique de choisir un modèle duo ou trio qui permettront de profiter de la nacelle et de la coque pour le transport en voiture. Le principal inconvénient de ces poussettes multi-usage est leur poids évidemment, mais aussi leur prix. Cependant, en regroupant 3 solutions en une, des économies peuvent être réalisées. A contrario les poussettes simples sont légères mais ne pourront servir qu’à la promenade et aucunement au transport en voiture. Pour des gens exclusivement citadins et sans moyen de transport personnel c’est une solution idéale.

Citadine ou tout-terrain

Les poussettes tout-terrain ont souvent 3 roues et les citadines 4. Mais en y regardant de plus prêt cela est plus complexe. Les modèles citadins sont souvent équipés de roues pleines, efficaces sur surface lisse et qui ne demandent aucun entretien. Les modèles tout-terrain, sont équipées de 3 grosses roues gonflées. Ces dernières permettent d’amortir les vibrations dues aux chemins cahoteux. Certains modèles sont même équipés de suspensions afin d’amortir davantage les imperfections des chemins. Posez-vous donc la question de votre périmètre de circulation. Si vous ne quittez jamais la ville, un modèle urbain plus compact sera idéal. Par contre, si vous souhaitez aller promener bébé dans les bois, un modèle plus confortable et tout-terrain sera idéal.

Le poids 

Une poussette ne passe pas tout son temps au sol. Il faudra la plier pour monter un escalier, la ranger dans la voiture, la faire entrer dans un bus, monter des marches, etc… C’est ici que le poids joue un rôle. Les modèles trio et duo sont plus lourds à cause de leur structure polyvalente. Si elles s’avèrent souvent plus fonctionnelles elles pourront être un handicap si vous vous trouvez dans l’obligation de la manipuler souvent avant, pendant ou après la promenade. A contrario les poussettes simples ou canne sont idéales car très légères. Leur structure est minimaliste et les matériaux employés plus fins. Elles sont très adaptées aux trajets urbains ou pour des personnes habitant des lieux difficiles d’accès.

L’encombrement

A un moment ou un autre, il faudra plier votre poussette : pour la mettre dans la voiture, pour la faire entrer dans un ascenseur, pour la glisser dans son garage ou son entrée. Evidemment les poussettes trio et duo sont un peu en difficulté. Malgré l’inventivité des fabricants, les pliages ne sont pas sans limites et elles demeurent au final encore encombrantes. Il vous faudra donc essayer certains modèles pour évaluer la place qu’ils prennent dans un coffre de voiture, ou dans un placard. Les poussettes simples et cannes ont des structures légères, je vous l’ai expliqué, et donc se replient très efficacement pour un encombrement très réduit.

La robustesse

C’est ici que les poussettes trio et duo reprennent l’avantage. Afin d’accueillir une coque ou une nacelle, elles possèdent une structure plus solide, plus robuste. Les matériaux sont souvent l’aluminium et l’acier. Elles sont donc particulièrement résistantes et notamment les modèles tout-terrains qui sont capables de supporter des vibrations. Veillez à bien vérifier toutes les articulations de pliage au moment du choix, ces parties sont plus fragiles et plus sujettes à la casse. Les poussettes simples et cannes sont bien entendues plus fragiles, avec une structure fine et légère. Elles auront tendance à s’user plus rapidement.

Au niveau de la robustesse regardez bien les roues et leurs fixations. Des roues de mauvaise qualité s’useront vite ou irrégulièrement et trembleront sur leur axe. Pour les poussettes à pneu gonflé, pensez à vous munir d’une petite bombe anti-crevaison.

Les accessoires

Les poussettes sont souvent vendues avec des équipements, regardez ce qui sera fourni avec : cape de pluie, parasol, sac à langer, pompe pour pneu, etc… Au moment du choix, regardez les prix de ces accessoires vendus séparément car cela pourra faire grimper la note assez haut si vous les achetiez séparément.

Le prix

Bien évidemment c’est un facteur décisif au moment de l’achat. Il est question de s’équiper mais pas de se ruiner. En fonction de votre budget, faites le calcul rapide de la solution idéale. Il vous faudra prendre en compte vos besoins et l’usage que vous ferez de la poussette : trajets en voiture ou non, promenade en ville ou campagne, praticité du pliage et encombrement. Et si vous avez en projet d’avoir d’autres enfants, un investissement plus important pourra être intelligent plutôt que de tout renouveler.

A vous de choisir !

Choisir une poussette relève d’une démarche posée et logique. Questionnez-vous sur votre besoin propre, vous seul savez ce que vous ferez. Au final ne choisissez jamais sur un coup de tête ou à l’économie car il s’agit avant tout de choisir pour le confort de bébé et le vôtre. Votre poussette devra durer au moins 2-3ans. Faites un choix de raison pour une structure solide, des matériaux de qualité et un encombrement limité.

Sylvain
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments