Comment choisir des chaussures pratiques pour sa fille ?

Quand sa fille grandit, quand sa marche devient plus sûre, plus affirmée, elle peut enfin laisser libre court à ses envies de découvertes. Et pour pouvoir se déplacer dans de bonnes conditions, le choix des chaussures pour enfant est essentiel. Mais il n’est pas toujours facile de choisir une paire de chaussures à la fois esthétiques mais aussi, et surtout performantes. Si vous avez l’impression de vous éparpiller dans vos recherches, je vous propose de suivre mon guide pratique afin de vous expliquer comment choisir des chaussures pratiques pour sa fille. Nous allons d’ailleurs évoquer ce choix selon qu’il agira de chaussures pour l’intérieur ou l’extérieur, et les éléments à privilégier.

A l’intérieur de la maison

Une chaussure doit être facile à mettre. Plus votre fille est petite, plus ce sera difficile, adaptez votre choix à son âge. L’intérêt est de l’accompagner vers plus d’autonomie, se chausser est un geste essentiel d’apprentissage. Veillez donc à ce que ses chaussures aient une large ouverture, une forme bien distincte afin de lui apprendre la droite de sa gauche.

Par nature, une chaussure d’intérieur est confortable et agréable à porter. Il faudra ainsi penser à ne pas la prendre trop étroite, car en intérieur, les enfants sont moins turbulents et les chaussures pourront être moins contraignantes que pour des environnements cahoteux. Votre fille devra « aimer » les porter, donc, elle devra être à son aise, sans point de pression et avec un look sympa.

La souplesse va de pair avec le confort. La semelle n’ayant pas besoin d’être épaisse, puisque le sol de la maison est uniforme et lisse, elle sera fine et permettra au pied de votre fille de bien se fléchir. La chaussure souple est indispensable à une marche de plus en plus sûre. Quand votre fille grandira, la souplesse sera toujours aussi importante, mais surtout pour l’aspect « cocooning ».

La partie la plus lourde d’une chaussure est la semelle. Si cette dernière est fine, le poids en est réduit. Le poids d’une chaussure est un inconvénient. La marche fatigue vite les petits pieds, et une chaussures légère se fait plus facilement oublier et l’enfant continue de pouvoir profiter de sa mobilité sans fatigue et sans contrainte.

A l’extérieur de la maison

Pour l’extérieur aussi, elles doivent être faciles à enfiler. Malgré une structure qui sera plus rigide, veillez à ce que les attaches n’entravent pas leur ouverture pour que votre fille les mette sans forcer. Cette ouverture doit être grande, et la languette pas trop souple pour ne pas filer au fond de la chaussure.

Quand votre fille explorera l’extérieur, ses chaussures ne devront pas craindre une usure prématurée. Veillez donc à ce qu'elles soient plus solides, plus renforcées, avec des protection sur le bout notamment car le goudron ou les graviers éliment vite les matériaux. Et puis si elles sont plus résistantes, elles auront un maintien plus affirmé, essentiel si l’extérieur est un peu accidenté.

Evidemment, si l’extérieur doit être plus résistant, la semelle doit elle, être plus épaisse. Si l’amorti en intérieur n’est pas important, en extérieur, il servira à gommer les aspérités du terrain comme les gravillons et les cailloux notamment. Il en va du confort aussi de votre fille de ne pas sentir le sol comme une agression.

Autres éléments à surveiller

Les attaches sont un point clé. Si votre ville est petite, les velcros et les fermetures éclairs seront plus faciles pour elle et plus rapides, moins exaspérants. L'apprentissage de l'habillement sera plus aisé et à l’école elle pourra se débrouiller seule plus rapidement. Ensuite, viendra le temps des lacets. Il n’y a pas d’âge pour commencer mais dès lors que vous sentirez sa dextérité s’améliorer, montrez-lui, foncez ! Laissez-là s’entrainer sur un modèle posé sur ses genoux, et rapidement ce sera maîtrisé. Imaginez votre fierté !

Tout le monde n’a pas des moyens illimités et certains prix peuvent faire peur. Mais,il ne faudra pas non plus brader le confort ou la sécurité de votre fille. De nombreuses enseignes proposent ainsi de bons modèles à des prix attractifs. Sachez que le prix n’est pas toujours gage de qualité supérieure. Et sinon, dernier conseil, si votre fille est en apprentissage de la marche, évitez les chaussures d’occasion. Elles pourraient être déformées et ne pas donner de bonnes attitudes à votre fille.

Pour la matière, variez en fonction de la saison. Plus chaudes ou plus aérées, à vous de jongler avec la météo. Pour l’hiver le cuir sera toujours le meilleur, et encore plus s’il est doublé. Malgré celà, des tissus respirants mais chauds et étanches sont disponibles également. Pour la saison chaude, pensez aux nu-pieds, mais uniquement en terrain « sains », pour les bois ou la montagne, elle devront être impérativement fermées. Enfin, en période de début d'apprentissage, pensez à des chaussures assez rigides pour le maintien de la cheville.

À vous de choisir

Le choix d'une chaussure pour fille va bien au delà de critères purement esthétiques, même s'ils sont objectivement importants. Pensez que la chaussure est un accessoire hyper important, une aide à la marche, alors prenez cet achat au sérieux et n'hésitez pas à lui faire plaisir. Si vous n'avez pas trouvé de réponse à vos questions, laissez-moi un commentaire, j'y répondrai très vite.

Sylvain
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments